Quels sports pratiquer en cas de lombalgie ?

Lorsque l’on souffre de douleurs dorsales et notamment d’une lombalgie, il convient d’être prudent dans le choix de l’activité sportive que l’on souhaite pratiquer. En effet, certains exercices peuvent tout à fait soulager les douleurs dorsales, mais d’autres peuvent aussi les aggraver. Apprenez-en plus sur les sports qu’il est intéressant de pratiquer en cas de lombalgie.

Les bénéfices du sport pour soulager le mal de dos

Lorsque notre dos nous fait souffrir, il peut être difficile d’avoir une activité normale au quotidien. Toutefois, il est conseillé de faire du sport pour favoriser l’étirement des lombaires. Cela peut paraître paradoxal, mais l’absence d’activité physique est bien souvent à l’origine d’un grand nombre de douleurs dorsales. En effet, ne pas faire de sport affaiblit progressivement les muscles et particulièrement ceux du dos. Pour le bien-être de votre dos, il est important de savoir quels sports sont recommandés, mais aussi les sports à éviter.

Le sport n°1 pour le dos : la natation

En pratiquant la natation, votre corps est porté par l’eau, il s’agit donc d’un des sports les plus doux et bénéfiques pour l’ensemble du corps. C’est par ailleurs un excellent moyen de muscler les lombaires et de soulager une grande partie de vos douleurs dorsales. L’avantage ? Vous pouvez alterner différentes nages (crawl, brasse, dos) afin de faire travailler différents groupes de muscles. Pour soulager à la fois vos douleurs et muscler votre dos, les nages comme le crawl et le dos crawlé sont à privilégier, car elles exercent une action de gainage musculaire et d’étirement naturel.

Découvrir le Champ de Fleurs

La marche, rapide ou modérée

Que l’on soit adepte de la marche à pied ou non, il est vivement conseillé d’en faire pour limiter les douleurs dorsales et adopter une meilleure posture. Pour faire travailler les muscles du dos, il est toutefois conseillé d’augmenter le nombre de pas plutôt que la longueur des enjambées. La marche permet effectivement d’équilibrer le tronc allant du pied jusqu’aux cervicales et peut ainsi aider à soulager les douleurs dorsales.

Le yoga, pour libérer le corps et l’esprit

La pratique du yoga est grandement recommandée lorsque l’on est sujet à une lombalgie. Cette discipline venue d’Inde a l’avantage de favoriser le développement du souffle, d’aider à déstresser et à se tonifier. Le yoga permet également de renforcer le mental, et vous aidera à développer davantage de ressources personnelles pour faire face à la douleur. Ce sport doux peut d’ailleurs être une véritable alternative à la kinésithérapie pour atténuer la douleur, et ainsi limiter la prise de médicaments.

Les abdominaux pour renforcer ses muscles significativement

Renforcer ses muscles abdominaux lorsque l’on souffre de lombalgie s’avère très bénéfique pour le bas du dos. En effet, la ceinture lombaire est protégée au cours d’un effort impliquant les abdominaux. Toutefois, il faut faire attention aux exercices que l’on réalise, car il ne faudrait pas que cette pratique aggrave les douleurs déjà existantes. Les abdominaux permettent de protéger la colonne vertébrale s’ils sont bien adaptés.

Si vous n’avez pas l’habitude de pratiquer une activité sportive, il peut être nécessaire de consulter votre médecin avant d’entreprendre tout type de sport visant à réduire vos douleurs lombaires. Il convient d’être prudent afin de ne pas empirer l’état de votre dos.